ء ء ء ء ء ء ء

:

 
01-02-2014, 06:01 PM #1
 
 
: Aug 2013
: 26
: 36,585







: http://www.chourok.net/up/do.php?fil...9217215491.rar
:

terrorisme

Le terrorisme est une mthode qui consiste mener des actions violentes ( attentats, assassinats, enlvements, sabotages...) contre un adversaire, en particulier un gouvernement et la population qui assure sa lgitimit, de telle sorte que leur retentissement psychologique dpasse largement le cercle des victimes directes pour inclure le groupe qu'elles sont censes reprsenter
Si un accord existe sur le concept, la dlimitation du phnomne terroriste reste complexe. D'un point de vue historique, on peut faire remonter ses usages connus la secte des Zlotes puis celle des Assassins. La conceptualisation de la Terreur sera l'uvre de la Rvolution franaise mais sera aussi revendique par Lnine en Russie. Aujourd'hui le terme terrorisme est pjoratif. Ses nombreuses dfinitions trahissent souvent les intrts de ceux qui les criventl est gnralement admis que le terrorisme est l'arme des faibles contre les forts, pour d'autres ( Noam Chomsky par exemple) les tats et institutions ont aussi recours cette mthode. Si l'on suit Grard Chaland, les actions de terrorisme se confondent parfois la guerre, la gurilla ou au banditisme . Les tentatives pour laborer une typologie du recours au terrorisme butent sur l'htrognit des terroristes. Des classifications (action individuelle ou organise, type de doctrine, moralit du choix des cibles...) existent mais ne suffisent pas rendre compte du phnomne. Au final, le terrorisme montr qu'il pouvait parvenir ses fins dans le cadre des luttes anti-coloniales (Indpendance de l' Irlande) et qu'il pouvait mdiatiser des causes mconnues ( Palestine). En revanche, a moins d'tre coupl un programme politique cohrent, il n'a jamais permis un quelconque mouvement terroriste de parvenir au pouvoir
La grce royale
La grce royale est la licence du Roi de dispenser un condamn d'excuter tout ou partie de sa peine. Il peut aussi la rduire ou la modifier ou encore accorder un dlai d'preuve.
Le recours doit tre introduit le plus rapidement possible au moyen d'une lettre qui sera adresse Sa Majest le Roi et dans laquelle le condamn expose les raisons de sa demande. Il est souhaitable de faire parvenir une copie de ce recours au Procureur du Roi.
L'excution de certaines peines peut tre suspendue en attendant qu'il soit statu sur le recours - condition qu'il ait t introduit dans un certain dlai.
La dcision est prise par le Roi, sur proposition du Ministre comptent, qui aura recueilli auparavant l'avis des autorits comptentes.
La grce royale a servi jusqu'en 1996 commuter les condamnations mort en emprisonnement..

________________________________________________
l'immigration clandestine
Le Maroc est parmi les pays qui souffrent de la question de l'immigration clandestine en particulier en raison de son endroit gographique. forme clandestine d'immigration d'un rve d'accolade Guillaume l'Europe. et le dsir d'atteindre mortel l'ouest et d'autres restes reflt de diverses rgions du Maroc en particulier et de l'Afrique a gnralement balanc entre l'espoir et le dsespoir. Ils ont dcid de monter des bateaux travers la mort inconnue. Cependant l'arme nuclaire considre l'immigration grand rve non-confidentiel pour que les jeunes chmeurs fonctionnent et mon pre croisait aux autres nombreuses raisons de vrai de paradis d'immigration suicide clandestin latral d'aventure du recours aux solutions de Tadert pour les liminer. Et le chmage de subsistance, pauvret et le march du travail fragile et le systme de la fragilit sociale et conomique des motifs les plus importants de monter des bateaux l'inconnu de la mort.

Le terrorisme au Maroc
Le Maroc est une cible menace depuis longtemps par les obscurantistes et les terroristes, et nos jeunes saffaiblissent devant les problmes sociaux. Dans cette perspective, lEtat doit trouver des solutions immdiates pour rsorber les perturbations du chmage qui constitue lun des problmes majeurs.
Jai lu presque toutes les chroniques sur le terrorisme, elles se sont mises daccord sur le fait que la terreur est un dlit, un crime, encore une fois, tant que le nid de misre existe, des penses terroristes se manifestent et se fleurissent. Si le terrorisme subsiste, cest parce quil y des penses qui le guident. Attention ce nest pas le jihadisme, ce sont les secoueuses de la pauvret, et pour mettre cette dernire hors-jeu, il faut la pourchasser l o elle instille son poison.

Achoura, fte de lenfance, de la famille et des traditions
Le Maroc clbre, 10 Moharram, lAchoura ; une fte qui est perue, depuis des sicles, comme celle de lenfance. Cette manifestation revt une signification spirituelle et sociale indniable. Cest aussi un jour de partage et de charit. Au cours de cette journe, en effet, les enfants donnent libre cours leur joie.
A cette fte se sont greffes des traditions telles que la visite des cimetires, la distribution des friandises et de nombreuses pratiques caractre carnavalesque : feux rituels, aspersion deau des passants, etc. La tradition veut aussi que lon offre des jouets aux enfants. Un rituel peut accompagner la fte : les familles se rgalent dun couscous au "gueddid" (viande sche de Ad El Kbir). Elles achtent des noix, des amandes et des dattes et font brler de lencens tout au long de leurs veilles.
Cette coutume a, cependant, tendance disparatre progressivement ; la plupart des parents se contentant dacheter des jouets leurs enfants.
Jadis, les "derboukas", "bendirs" et "tarijas" taient les seuls jouets offerts en loccasion. Aujourdhui, ce sont plutt les pistolets eau, les poupes, les ptards et les jeux vido qui remportent le plus de succs. Le lendemain de lAchoura, cest "Zem-Zem". Les enfants y disposent dune totale libert pour asperger voisins, amis et passants. Garons et filles, dont lge nexcde pas 12 ans, trottent dans les rues la recherche dune proie ou dun point deau pour sapprovisionner. Pistolets eau, bombes eau, sacs et ballons de plastique, seaux... Tous les rcipients sont mobiliss pour lvnement. Les ptards sont galement de la partie. Le soir, la fte continue avec la "choula" (feu rituel). Ailleurs, dans le monde chiite, lAchoura est le jour anniversaire du martyre du second et dernier fils de lImam Ali, Sidna Al Hossen. En ces pays, la clbration de lAchoura donne lieu des reprsentations thtrales (les tazieh) et des crmonies expiatoires (flagellation, etc)

certains estiment que l'utilisation des animaux dans les expriences scientifiques est un crime impardonnable. Partagez- vous ce point de vue? Argumentez
La mdecine, depuis sa naissance, il y a des sicles, ne cesse de raliser des progrs de taille. L'tre humain en est le bnficiaire puisqu'il tait l'objet des recherches continuelles
La dure de vie a remarquablement volu depuis l'antiquit
Personne ne peut nier que les dcouvertes, les inventions apportent des armes
nouvelles dans le combat livr contre les maladies, les infections, les pidmies.. .Bref, contre la douleur et la mort. Mais quel prix? /L'animal, depuis longtemps, a toujours t considr comme cobaye, constamment disponible pour servir la recherche mdicale surtout quand il s'agit d'exprimenter un mdicament, sans pour autant, se soucier des consquences de ce genre de pratique sur un tre vivant qui, tout comme l'homme a le droit la vie
D'abord, cela montre bien l'gosme que manifeste 1 'homme l'gard de l'animal. L'tre humain ne veut en aucun cas compromettre sa vie, ce croyant ainsi le roi de la cration
Beaucoup de gens sont heurts par l'ide d'une exprimentation sur l'homme. On peut mme dire que quel que soit le soin que l'on apporte la mise au point d'un nouveau mdicament et son exprimentation sur l'animal, on ne peut, toutefois, supprimer la marge d'incertitude quant aux effets qu'il produira sur un organisme humain
Il est vrai que les recherches mdicales ont fait des miracles au profit de la race humaine. Or, rien ne prouve que l'homme et l'animal ragissent de la mme manire certaines substances. L'extrapolation de l'animal l'homme est souvent hasardeuse, mme si elle se rvle justifie dans certains cas
D'ailleurs, les limites de l'exprimentation sur l'animal tiennent ce qu'un certain nombre de symptmes n'apparaissent jamais chez les animaux. D'o une marge d'incertitude qui doit tre prise en considration
En outre, une exprimentation abusive sur certaines espces animales pourrait contribuer, malheureusement leur extinction. Laquelle extinction serait une aberration au moment o l'on fait appel, un peu partout dans le moment la protection des all maux
Esprant que l'homme scientifique prendra conscience du prjudice qu'il pourrait causer la faune, sans carter l'ide que l'exprimentation est un processus indispensable, l'volution de la recherche mdicale dont l'objectif primordial est le bien tre de l'espce humaine.
travail des enfants
Le phnomne du travail des enfants et une honte pour le monde moderne dans les mots de l'Organisation internationale du Travail ,
? une poque o l'homme que mon pre a ralis un progrs importants scientifiques et technologiques piercing, il ne pouvait pas
Dtruire l'injustice sociale qui se reflte dans la triade des parents, la pauvret et l'ignorance et la maladie ,
Mes parents paient un grand nombre d'enfants au march du travail, o ils sont soumis
Les conditions inhumaines de cruaut et d'exploitation .
Si les pays du tiers monde sont les plus concerns par ce phnomne en raison de leur situation sociale et conomique,
Qui affecte le dveloppement de la diversit biologique, psychologique et aussi le dveloppement sociale
Tout le monde convient que la principale raison pour laquelle ce thme est le phnomne de la pauvret, et avec ce que nous observons ,
Surtout dans les pays du tiers monde, pas juste distribution des richesses et l'existence d'une grande disparit de revenu entre les individus
et l'absence de politiques de dveloppement dun dimension
sociale.

La tricherie dans les examens
Il ne fait aucun doute que le phnomne de fraude et de faute grave.
Fraude et plusieurs photos de lui, et une varit de formes, allant de la fraude gouverneur de la paroisse, travers la fraude et le pre la population de son domicile, fin serveur et la fraude dans son travail.
Et moi-mme ne sera que sur la tricherie dans les examens, et se plaint maintenant que de nombreux enseignants et ducateurs de se propager et de distorsions.
Fraude raisons: 1 - la faiblesse de la foi 2 - le double de l'ducation 3 - 4 dcorer le diable - la paresse et la faiblesse 5 - peur de l'chec
Le traitement de la fraude
Le pre a inform son fils son domicile et a mis en garde Rushdie, et puis l'autre.
Et l'enseignant et un guide l'cole et l'universit tous la prdication et d'orientation.
Mais pour tre forment des comits qui a tudi ce phnomne et ses causes et sur la faon de les gur

l'immigration clandestine
Le Maroc est parmi les pays qui souffrent de la question de l'immigration clandestine en particulier en raison de son endroit gographique. forme clandestine d'immigration d'un rve d'accolade Guillaume l'Europe. et le dsir d'atteindre mortel l'ouest et d'autres restes reflt de diverses rgions du Maroc en particulier et de l'Afrique a gnralement balanc entre l'espoir et le dsespoir. Ils ont dcid de monter des bateaux travers la mort inconnue. Cependant l'arme nuclaire considre l'immigration grand rve non-confidentiel pour que les jeunes chmeurs fonctionnent et mon pre croisait aux autres nombreuses raisons de vrai de paradis d'immigration suicide clandestin latral d'aventure du recours aux solutions de Tadert pour les liminer. Et le chmage de subsistance, pauvret et le march du travail fragile et le systme de la fragilit sociale et conomique des motifs les plus importants de monter des bateaux l'inconnu de la mort.

mdias
Les mdias dans la socit beaucoup de poteaux distingus. Une de ces fonctions est la fonction d'information et d'ducation publiques et dpasse. Afin de prendre des dcisions sages sur les citoyens de la politique, nous devons obtenir l'accs l'information prcise d'une faon opportune et tre indpendants. En raison des ides diffrentes, peupler galement le besoin de pouvoir accder plus de leurs vues et avis sur les questions importantes, et aux mdias pour dcider ce qui ces questions qui sont dignes de l'assurance et ce qui ces attention et assurance. Puisque ces dcisions mneront leur tour influencer la perception publique de ce que les questions importantes et les questions importantes, et pas en position la couverture mdiatique des nouvelles chaque vnement et tout, mais lui est oblige pour choisir les questions du souci et de l'intrt la socit. Les mdias peuvent galement jouer un rle plus efficace au cours de la discussion publique qu'ils pourraient croiser des commentaires et les investigations, pour mobiliser des personnes pour soutenir les politiques ou les rformes particulires se sent qui doivent tre appliques. Elle peut galement servir de forum aux organismes et les individus pour exprimer leurs opinions et rponses de diffrents messages travers les lecteurs et les articles et les commentaires de dition qui ont diffrentes vues des divers segments de la socit.

Le tourisme
Le tourisme a pu surmonter toutes crises et l'exprience d'industrie a prouv qu'elle n'est pas inpuisable pour ne pas disparatre mais pour accrotre l'anne aprs anne, en dpit de tous vnements malheureux qui ont subi prs. l'industrie de tourisme est lie au dsir savent et frontire humanitaire de pont. Nous avons prvu il y a quelques annes cela moins de trafic de touristes avec l'volution des mdias et l'apparition de l'Internet, qui est serr de l'information, des images et des donnes. Mais dans le pass ont montr que plus de tourisme continuera d'accrotre des industries et le plus indlogeable. En dpit de l'entre de beaucoup d'tats dans la priode rcente au march de voyage et de tourisme, mais en dpit du march peut absorber le monde entier. est l'industrie du monde du monde et du monde. et un arrangement et une largeur d'esprit plus avans qui peuvent les prendre jusque ce qu'elles veulent.

Drogue
Une drogue est un compos chimique, biochimique ou naturel, capable d'altrer une ou plusieurs activits neuronales et/ou de perturber les communications neuronales. La consommation de drogues par l'homme afin de modifier ses fonctions physiologiques ou psychiques, ses ractions physiologiques et ses tats de conscience n'est pas rcente. Certaines drogues peuvent engendrer une dpendance physique ou psychologique. L'usage de celles-ci peut avoir pour consquences des perturbations physiques ou mentales.
Le terme drogue recouvre essentiellement deux aspects : la nature des effets biologiques que la drogue induit d'une part et, d'autre part, les rapports que celui qui la consomme entretient avec elle. Il faut qu'un composant chimique donn soit consomm pour qu'il puisse rpondre l'appellation de drogue . Le mode et la frquence de consommation influe directement sur l'accoutumance ou la dpendance au produit.
. Les rgles dictes par les ?tats tiennent compte des implications politiques, sociales et sanitaires de la consommation de drogues et dterminent la rglementation de leur usage ou leur interdiction. Une politique de prohibition plus ou moins gnralise a galement t mise en place pour les produits stupfiants. La lgislation mise en place permet donc elle aussi de prciser la notion de drogue.

La peine de mort
La peine de mort est un sujet d'actualit. Un bon nombre de pays adopte encore cette sentence pour, soi-disant- combattre la criminalit. Doit-on l'abolir? Pour rpondre cette question, on va discuter d'abord l'utilit d'un tel verdict; ensuite on va parler des solutions
En ralit, la peine de mort est inutile. En d'autres termes, ceux qui croient que cette peine supprime de la socit la criminalit ont tort. Il s'agit d'un constat: le nombre des criminels est en augmentation mme dans les pays qui adoptent la peine capitale dans ses tribunaux. Prenons par exemple l'Amrique des tats-Unis o l'homme est en danger continu. Par consquent, on peut se demander pourquoi on insiste sur une peine qui n'a aucune utilit? l
En outre, tuer au nom de la loi est aussi un crime. L'histoire de Victor Hugo qui relate les dernires heures d'un condamn nous rvle l'atrocit du verdict et le sadisme des juges. Il va mourir, peut-tre il mrite, mais avec lui meurent sa femme, sa mre et sa fille. Trois veuves sont la victime d'un jugement aveugle. Qui punit qui? Voici la question. Et la solution est claire: c'est la socit qui cre des criminels; il faut donc juger la socit; c'est la politique qui alimente la haine; il faut donc juger la politique. C'est la misre qui pousse voler; il faut donc juger l'conomie
Doit-on abolir la peine capitale? La question ne doit mme pas se poser, parce que jamais un crime n'efface un autre crime.

pour ou contre la peine de mort
la peine de mort est une action que nous connssions depuis l'antiquit,pour punir les criminels, mais elle dvise la societ en 2 groupes , un de partisans qui dfend la peine de mort et l'autre d'opposants qui' s'attaque.l
pour: certain personne croit que la peine de mort reduit les taux de la criminalit dans la socit,il dit que l'excution sert d'exemple dans la socite et retablire la justice en tuent selui qui a tu , alors il pense que la peine de mort donne une valeur a la loi et dbarasse la socite d'individus qui ne font que recidiver a chaque fois qu'ils sont gracis
contre: l'autre groupe pense que malgr l'application de la peine de mort les taux de criminalit ne cesse de s'lever, ils disent qu'au lieu de priver une personne de vie il vaut mieux essayer de comprendre le fleau de la criminalit et de le rsoudre par des compagnes de sensibilisation, et on a vu dan le roman -le dernier jour d'un condamn- l'exemple du friauche qui est le fils d'un execut et on a vu encore son destin .Lui aussi est devenu un voleur tueur Alors il se trouve victime de la peine de mort.
conclusion: je suis contre la peine de mort car il n'est pas une bonne facon de supprimer les criminels alors qu'on sait que leurs enfant vont y devenir eux aussi...!l

La peine capitale est-elle le moyen le plus fiable pour combattre la criminalit / crime
L'Homme a toujours essay de faire dominer la loi pour lutter contre le crime. Transgresser cette loi peut coter trop cher. La peine capitale en est la sanction la plus ancienne. Les mthodes pour tuer diffrent, le rsultat toutefois est toujours le mme. Mais, cette sanction est-elle le moyen le plus fiable ? n Pour rpondre cette problmatique, on va de prime abord parler des consquences d'une telle punition; en second lieu, on va montrer son inutilit
En ralit, tuer un criminel signifie sans trop rflchir tuer toute une famille. Cette dernire, sera directement touche. L'orphelinat des enfants pourrait avoir galement des rsultats inattendus. On peut imaginer que deviendra le fils d'un condamn mort.
De plus, tuer un homme, et au lieu de faire peur aux autres, peut faire de lui un hros. La preuve en est que le taux de la criminalit est toujours en progression dans les pays o la peine est pratique
Il est vrai que le criminel doit tre puni, mais comment? En exerant un autre crime? En tuant une personne qui peut tre innocente? En massacrant un individu dsespr? En faisant couler le sang et les larmes
La justice est entre deux forces: la loi et la ralit. Et avant de juger quelqu'un, il faut juger la socit et les condition o il vit./
Pour conclure, on peut dire que la peine capitale n'est plus un moyen fiable pour combattre la criminalit. Et si on a tuer quelqu'un, c'est la misre et le dsespoir.




Il vous est srement arriv, un jour, d'avoir peur. Dtes en quelles circonstances et dcrivez vos sentiments
La peur est un sentiment humain, instinctif. A tout moment, lhomme peut prouver ce sentiment. La peur devient parfois, une panique, touffe toute raison, aveugle, rend quelquefois lhomme hors de lui>
C'est justement ce qui n'est arriv un jour. Je me rappelle de cela comme si c'tait hier. C'tait pendant les grandes vacances. Mes amis et moi, avons dcid de passer quelques jours en montagne. Il faut reconnatre que l'ide n'tait pas mauvaise mais seulement l'endroit tait mal choisi vu son caractre misanthrope. D'ailleurs, notre ge, nous avons mal estim l'ampleur relle d'une telle dcision: passer quelques
temps dans un espace sauvage, non gard o tout est prvisible .En effet, nous sommes parvenus une clairire, o nous avons dress notre petite tente. Franchement, nous avons pass une agrable journe au sein d'une nature la fois accueillante et sauvage, loin du vacarme de la ville.
Le soir arriva. La fort tomba dans un silence qui nous sembla suspect. Aussitt, la fatigue commena nous gagner, alors chacun prit une place pour se livrer au sommeil. A peine emes-nous teint la lame que nous entendmes un bruit bizarre, on aurait dit une forte chute
Nous demeurions silencieux, cois, immobiles. D'ailleurs, nous n'avions, malheureusement, aucune alternative dans cet espace obscur et vaste. Nous restions envelopps dans notre minuscule tente qui ne nous garantissait aucune protection contre un danger imminent. A vrai dire, nous tions paniqus.
Quant moi, j'ai repris courage et j'ai pris la dcision de prendre une torche et
j'ai os sortir de la tente car il fallait agir. Cependant, l'obscurit opaque des environs m'empchait de m'aventurer loin de notre abri, et que peut tre l'ennemi n'tait pas loin, en train de nous guetter, et il pouvait, tout moment, nous attaquer. Les battements de mon cur bourdonnaient dans ma gorge. Nous avions l'impression que des silhouettes gesticulaient autour de notre tente. De temps autre, j'essayais de calmer, d'apaiser l'effroi de mes compagnons qui dliraient d'pouvante, main en vain. Une fois l'extrieur, une vague apprhension m'envahit alors, j'avais jug plus sage de regagner promptement la tente et d'attendre. La nuit semblait interminable. Heureusement, mes compagnons s'taient calms. Ce moment de rpit nous avait permis de rflchir notre situation critique et nous avions ralis que nous devions attendre le lever du jour. D'ailleurs, nous n'avions pas le choix. Alors, nous restions plongs dans un silence plus terrifiant encore
Une fois le jour commena poindre, nous reprmes espoir. Ensemble, nous nous aventurmes dpasser le seuil de notre tente quand notre regard fut attir par un norme oiseau allong sur le sol
L'envergure de ses ailes sanglantes nous parut incroyable. Un oiseau mythique que nous n'avions jamais vu. Il tait immobile, gisait par terre. Il avait probablement t bless quelque part et avait fini par atterrir quelques mtres de notre campement
Quand il nous avait vu, il s'efforait vainement de bouger ses ailes car il redoutait notre brusque apparition.
Sincrement
racontez un moment important de votre enfance vous ferez comprende son importance en le racontant de facon detaille en placant des dexriptions ion et des explications
Quand javais 7 ans, mon pre mavait achet un chien que je nommai Rex . Jetais trs heureux davoir un animal domestique chez moi .

Ctait un chien tellement intelligent, il jouait la balle, mcoutait lorsque je lui parle, attendait mon retour a la maison. Mais, un jour tout a change dans un bref moment. Nous traversions la rue quand une voiture passa si vite et elle renversa mon pauvre chien. Jetais tellement boulevers et je me mis a pleurer en criant haute voix :Rex ! Rex ! Rveille-toi ne meurs pas ! . Lanimal ne rpondait pas. Son nez saignait. Il tait mort. Je lai enterrai avec laide dun ami et je suis revenu chez moi, le cur plein de chagrin .
Depuis ce jour l, je nai jamais eu de chien, et je nai jamais oubli le mien.

pollution environnementale





La pollution environnementale est devenue un problme du danger environnemental de pollution qui menace l'humanit par l'extinction mais menace les vies de toute la matire organique, usines et a merg ce problme d l'industriel et la croissance de population au-dessus des annes et de la pollution environnementale dans son plus large inclut la pollution essentielle de Bbah et mne la pollution de l'environnement par des organizations telles que les virus et les myctes zro de microbes qu'il inclut galement la pollution chimique de l'environnement et mne aux pesticides chimiques de pollution environnementale, gaz et le gaspillage d'usines et plusieurs des produits chimiques ont la radioactivit ceci mne la contamination radioactive de l'environnement.

Le concept de l'galit
L'galit est la jouissance de tous les droits politiques, conomiques, sociaux, sans discrimination en raison de la religion, la couleur, de langue, le sexe ou le niveau social.
Elaborer un concept de l'galit entre les principes des droits de l'homme et mondial Kmaaloutnet, la fois dans le Coran ou la Dclaration universelle des droits de l'homme.
Contribuer l'galit entre les hommes et les femmes dans le dveloppement de la socit: les femmes jouent un rle vital dans la socit, mais leur niveau est encore sans sa juste place, condition que la Convention sur l'limination de toutes les formes de discrimination l'gard des femmes dnoncer toutes les formes d'injustices contre les femmes et intgrer le principe de l'galit des droits avec les hommes Nationale et de protger tous leurs droits. Le Maroc a ratifi la Convention sur l'limination de toutes les formes de discrimination l'gard des femmes, et diverses statistiques rvlent que leur participation dans divers secteurs et services la hauteur des taux.

vous tiez victime dune injustice
Ctait un lundi matin en classe de franais la sance se droulait dans une atmosphre vivable; les lve taient concentres sur lexplication du professeur, tout allait bien toute fois la leon fut interrompue ; grand surprise de mes camarades de classe; par les cris aigus de ma voisine qui os a maccuser a tort davoir vol son portable.
Tous les regards taient braqus sur moi notamment de fouilles dans mon cartable et mes poches.
Je me sentis humilies et tourne en drision.

L'adolescence
L'adolescence dans la langue arabe est le mot Rahq moyen de quelque chose d'approchant. En psychologie on parle de la maturit de la personne physique, mental et psychologique Alajtamai. Il convient de noter ici que le stade de l'adolescence ne sont pas pleinement stade de maturit, mais est simplement une pice de thtre et les consquences rsultant de maturit.
Nous a rappel que l'adolescence est un changement physique et mental, motionnel et social. Les changements physiques de la pubert, il indique que la personne est devenue incapable de contrle des naissances. En d'autres termes, est un sous-stade adulte de l'adolescence, est gnralement le premier signe du dbut de la priode de l'adolescence.

La superstition
La superstition est la croyance qu'un vnement alatoire ou un objet quelconque d'origine naturelle ou artificielle a une signification anthropocentrique et est capable d'influencer l'avenir. Autrement dit, il s'agit de perceptions d'intentions dans les choses (voir pense magique). Lorsque nous croyons que ces intentions ne nous concernent pas personnellement, nous disons alors que l'vnement se produit par hasard, laissant ainsi sous-entendre que chaque vnement a sa raison d'tre. Or dans cette perspective, l'opposition entre la superstition et la science apparat comme ceci : pour la science, les choses sont dtermines et l'enchanement de causes effets des vnements est compltement dpourvue d'intention.

Toxicomanie
Toxicomanie ou de dpendance est un trouble du comportement montre une rptition de l'acte de l'individu se livrant une activit, indpendamment des consquences nfastes pour la sant de la personne ou de son tat mental ou de la vie sociale. Les facteurs qui ont t proposs comme causes de la dpendance des facteurs gntiques, biologiques, mdicales et sociales.
Moins d'attention est sur le plan psychologique et physique de retrait du mdicament en Ptnadhir tenir compte de la question de la toxicomanie, par opposition l'un comportement agressif de l'intrt et l'abus des mdicaments, toutefois, la porte exacte de drogue, les lments de la difficult de la toxicomanie doit approfondir l'exploration et la comprhension des termes de troubles neurologiques et non neurologique, y compris: le contraire de l'adaptation et de sensibilisation, et de s'abstenir, Surat et le dsir, et la rechute.

Le condamn mort rdige une lettre sa petite fille Marie qu'elle lira sa majorit. Que lui crira-t-il?
A deux pas de la mort le condamn mort dseper ,ne pense qu' la mort et son mauvais sort.Voulant ainsi fait dieu sa petite fille , il va l'crire sa dernire lettre avant l'excusion dont laquelle il dit:
Un condamn mort peut tre un hros populair aussi qu'un criminel chez certains gens chacun sa vision.Ce que je veux dire ma chrie c'est que je t'aime beaucoup , je te demande de me pardonner ma petite car je ne pourrait pas t'offre la tendresse paternelle et que je te laisse tout le temps sans un pre qui te protge.Je te conseille de ne t'inquite pas de ce que les gens disent de moi.Vit ton instant comme tout les enfant et les adults.C'est mon destin d'tre loin de toi toute la vie.
N'oublie pas que je t'aime.

Les Droits des anfants
Les enfants veut dire que chaque tre humain au-dessous des dix-huitime DESSUS apprcient des droites spciales prs. Il doit avoir tous droits des enfants. Et sans exception, chaque enfant peut apprcier ces droites sans n'importe quelle distinction ou discrimination en raison de la couleur, sexe ou religion, ou origine nationale ou sociale, proprit, naissance ou tout autre statut, ou avoir une famille et faire la protection spciale de . Ce doit tre enfant physiquement handicap gard ou mentalement ou socialement et doit apprcier des enfants protgs contre rassembler des images de la ngligence, de la cruaut et de l'exploitation traites l'ducation et le soin spcial exigs par l'Etat avec l'tude et la mdecine, enseignant etc.

L'excution dans l'Islam
Punition de l'excution actuelle dans la loi islamique dans le crime de stabilit de situation du massacre contre la personne de ce qui juste comme ce elle indiquant les conditions et le rai ttu strict strict dans des cas de stabilit d'indiquer ou ou. Mais au cas o crime du massacre que la matire retourne la matire suivie tue, l'arrangement choisit entre l'excution mortelle ou acceptante ou le pardon au sujet de lui La punition de l'excution dcommande actuellement des constitutions des tats dans toutes les situations si criminel ou politique ou religieux, o c'il bout d'excution d'arbitre d'excution tait complte du gnral 1964. d'exemple le 13 aot. Considrant que cette punition de l'excution est reste lgalement que le contagieux effectue au cas o la plus grande trahison jusqu' l'anne 1998 en Anglais pas cette dernire excution pratique auraient amusement tait 1947.

Imaginer une suite le dernier jour dun condamne
Lorsquil fut mont sur lchafoud , le condamn mort sentit que son heure tait venue , les bourreaux dont la tte tait couverte de cagoules noires paraissaient des dmons sortis de lenfer , aprs quils eurent pass la corde rche autour de son cou maigre , il sentit un frisson glacial parcourir son chine et tous ses memebres il eut les jambes en coton et se prosterna ne pouvant plus tenir sur ses pieds , alors le prtres , froid et inhumain , sapprocha de lui et marmonna machinalement quelque mots dusage pour le rconforter ; mon fils , dit-il , ayez foi en dieu , soyer bon chrtiens !.
Mais le condamn ne lcouta pas ; il avait lesprit ailleurs , il songeait sa fille marie qui serait orpheline et la hante dont elle serait couverte toute sa vie durant , quel homme accepterait-il de lpouser elle vivrait dans la solitude et lopprobre ! le condamn ne pensait mme pas la mort hideuse qui ouvrait devant lui ses mains monstrueuses .
Des bourreaux sapprochrent de lui et lempoignrent rudement pour le soulever , par un dernier sentiment de dignit et de courage , il se dbattit et se releva tout seul pour mourir en homme digne .
On lui banda les yeux , il ne vit plus que du noir et nentendit plus quun vague murmure dune foule en dlire qui attendait que la trappe de lchafoud vascule , ce moment-l , une voix forte dtornna au milieu du brouhaha des badauds ; arrtez il svanouit.
En ouvrant les yeux , il vit , sa grande surprise , sa fille marie , son pouse et sa vieille mre , les trois femmes souriaient le visage ruisselant des larmes , il se frotta avec ses yeux et se tat le corps pour sassurer quil vivait toujours , aprs avoir recouvert ses sens , il embrassa sa fille en gmissant et en pleurant .
Quelques instants aprs ces retrouvailles lors moyants , sa femmes lui raconta quil le roi , qui passait ploce de grve , fut touch par le sort du condamn et lui accorda sa grce.

Tv

avantages et inconvnients : La TV est l'une des manires les plus populaires de passer notre temps. De nos jours, de plus en plus les adolescents de people rand en particulier passent deux fois autant heure devant la TV que des livres de lecture ou de jeu des jeux dehors. Dans la mesure o je sais, il y ai une grande varit d'avis au sujet de tlvision : certains indiquent qu'il est trs utile, et les autres que c'est nocif. Je voudrais mentionner quelques aspects positifs. En premier lieu, il tient des personnes au courant. Il y a des nouvelles, qui nous informent au sujet des vnements quel happent tout autour du monde. En outre, les annonces sur la TV nous fournissent plus d'informations sur les nouveaux produits et les marchandises sur le march.
voyonce
Voyance, aptitude visualiser des objets ou des vnements passs ou futurs, par des moyens supernormal. Comment le processus la Voyance ? Quelles sont les manifestations de ce phnomne?
La voyance est une forme de perception extrasensory qui inclut toute capacit obtenir des informations par des moyens psychiques. Selon la croyance, la voyance se produit gnralement lorsqu'une personne disposant de ce pouvoir est en tat de transe et peut dcrire les objets ou les vnements qui apparaissent dans son esprit. Les personnes qui croient en la voyance proposent plusieurs explications ce phnomne. Certaines pensent qu'un voyant obtient des visions mtapsychiques en communiquant avec des esprits. D'autres soutiennent que la voyance est due la tlpathie, c'est--dire l'aptitude communiquer uniquement par la pense. D'autres encore prtendent que les voyants obtiennent leurs informations en raison de dons spciaux dont ils bnficient, sans l'intervention d'une autre personne ou d'un esprit.

Racontez un rcit o vous voquez le souvenir (rel ou imagin) d'une visite chez un voyant ou un gurisseur

J'ai une toute petite mmoire et il m'arrive souvent d'oublier o j'ai mis mon cartable. Toutefois, il y a des souvenirs d'enfance qui sont tatous dans cette mmoire.
Je me rappelle encore j'avais peine trois ou quatre ans-, j' accompagnai ma grand-mre chez un voyant. Lalla, c'est ainsi que j'aimais appeler ma grand-mre, me prit dans ses bras, un jour o mes parents taient absents, et sortit. Elle me dit qu'on allait voir un homme de trs grande valeur. Elle l'appelait Ch'rif. Je vois encore devant moi Lalla frapper la porte d'une maison, et un garon de mon ge venir ouvrir. Sans dire un mot, il nous montra le chemin. Par des escaliers troits, nous arrivmes une petite pice mal claire. Un monsieur, la barbe blanche et au turban vert, tait assis sur une vieille natte. Il nous demanda de nous installer. Lalla lui demanda de voir mon avenir. Je ne comprenais rien tout ce rituel, mais je suivais avec attention ce que faisait le vieil homme. Il me paraissait si mystrieux. Ses paroles taient presque incomprhensibles. Je croyais qu'il parlait quelque langue secrte mais Lalla semblait suivre avec attention. Elle hochait sa tte en signe d'accord. De temps en temps, elle lui posait quelques petites questions mon sujet. Il rpondait brivement en ajoutant de l'encens dans le brasero qui tait devant lui. Puis, sans que j'arrive comprendre ni pourquoi ni comment, ma grand-mre lui glissa nerveusement quelque chose dans la main, me porta dans ses bras et sortit vite les yeux en larmes. Ce que le Ch'rif lui dit, je ne l'ai point compris. Mais quelques annes plus tard, elle me rappelait tout le temps que ce bon vieux monsieur lui avait dit qu'il ne me restait pas plus de deux ans vivre. Elle a d , semble-t-il- attendre ma mort longtemps.
Et chaque fois qu'elle se souvenait de cette scne, elle me disait : l'avenir ne peut tre lu par des hommes. Seul Allah peut le savoir. Qu'Allah bnisse son me.

les parents se plaignent souvent de leurs enfants
Il va sans dire que la famille est la base de la vie sociale et assure la continuit de l'espce humaine. Partant de cela, on peut dire que la famille est une forme de rapports sociaux elle s'efforce d'tablir une harmonie entre ses lments qui la constituent.Or, cette continuit ne se fait pas sans crise. Laquelle crise est considre aussi bien par les psychopdagogues que les sociologues comme vidente.La famille est cens apporter au jeune la scurit et la tendresse qui le protgent des dangers du monde extrieur, contre lequel il n'est pas encore immunis, assurer sa scurit, cimenter sa personnalit et le garantir contre les preuves. Mais cela ne saurait cacher le revers de la mdaille, c'est--dire, les conflits, les angoisses, les incomprhensions etc...Les parents ne cessent de se plaindre de leurs enfants, ils les accusent d'tre l'origine de conflits pensant' que leurs parents sont dpasss et que la conception que se font ces derniers de la vie est rvolue et que la ralit actuelle est totalement diffrente d'autrefois.Les jeunes se croient aptes avoir la possibilit de grer leur vie comme il leur convient. Ils se conduisent comme s'ils taient munis de toute exprience susceptible de les mettre l'abri des difficults de la vie. Ils considrent, par exemple, l'intervention de leurs parents dans le choix de leurs vtements, de leurs ami(e)s comme une ingrence dans leur vie prive, dans leur intimit.

Droits des humains
Tous les tres humains naissent libres et gaux en dignit et en droits sont dous de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternit. Est-ce que il y a des droits pour l'humains ? Et quels sont ces droits ?
Tout le monde a le droit de tous les droits et liberts, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue ou de religion, d'opinion politique ou autre, origine nationale ou la fortune ou de toute autre situation, sans aucune distinction entre les hommes et les femmes
Toute personne a le droit la vie, la libert et la scurit de sa personne. Et mai pas vous renvoie l'esclavage ou la servitude de toute personne, et interdit l'esclavage et la traite des esclaves dans toutes les situations.
Ainsi que il faut jamais entr personne la torture ni des peines ou des traitements cruels, inhumains ou dgradants
Et l'individu soumis l'exercice de ses droits et liberts de ces restrictions tablies par la loi que, pour assurer la reconnaissance des droits et liberts d'autrui et le respect et pour atteindre les justes exigences de l'ordre public et de l'intrt public et de la morale dans une socit dmocratique.

L'enfance
Les univers des enfants et des adultes n'taient pas spars. L'enfant aprenait chez les adultes et, tant entour sans cesse de beaucoup de gens, il apprenait nouer rapidement des contacts sociaux. Les adultes respectaient l'enfant et l'enfant respectait les adultes. Toute la grande famille veillait sur le comportement de l'enfant et un enfant bien lev avait beaucoup de respect pour sa famille. Il se prsentait toujours par la famille dont il tait issu. Or, l'enfant apprenait en participant pleinement aux activits sociales dans la communaut et en imitant les personnes plus ges. Il ralisait quel genre de comportement rpondait son ge. Depuis sa tendre enfance, l'enfant tait form aussi par ses grands-parents (souvent plus indulgents que sa mre).




tabagisme Quand vos parents taient jeunes, les gens pourraient acheter des
cigarettes et fumer assez beaucoup n'importe o - mme dans les hpitaux ! L'ADS pour des cigarettes taient partout. Aujourd'hui nous nous rendons plus compte au sujet d' quel point le mauvais tabagisme est pour notre sant. Le tabagisme est restreint ou interdit presque toutes les places de public et compagnies de cigarette ne sont plus laisss annoncer sur des autobus ou des trains, les panneaux-rclame, TV, et en beaucoup de magasins.
Presque chacun sait que le tabagisme cause le cancer, l'emphysme, et la maladie de coeur ; qu'il peut raccourcir votre vie par 14 ans ou plus ; et que l'habitude peut coter un fumeur des milliers de dollars par an. Ainsi comment se fait-il que les gens soient clairage immobile vers le haut.

Le rve
Les rves soulagent souvent et consolent toujours je me rappelle. Un vendredi aprs-midi ou la chaleur tait torride .jtais en classe pendant le cours de franais au djeuner, javais mang trop de couscous et je massoupissais la leon .je rvais que jtais en compagne de ma bien-aime sur au bord de la mer. La main dans la main .nous marchions sur la plage au sable dor et nous changions de mots dameur et des fois de petit baisers innocents tout a coup, le professeur me posa une question mais je ne lentendis pas alors, une gille me fit sursauter jtais la fois honteux et du : la ralit a pris le dessus et mon rve est parti en fume.



La violence contre des enfants
La violence contre des enfants est l'un des problmes globaux les plus en avant. Ce phnomne se dveloppe toujours solidement mme sembl tre impossible commander. Quelles sont les manifestations de ce phnomne? Quelles sont certaines des solutions proposes pour rduire ce phnomne?
Quand parler de mon pre a pratiqu des formes de violence contre des enfants, nous parlons des formes multiples de violence et comprenant la violence domestique et la violence de famille pratique par parents contre des enfants et aussi dans les coles l'utilisation de la violence contre un enfant d'une violence ducative de cadres de partie dans la violence sexuelle de rue telle que le viol et l'abus des enfants l'inceste...
parmi les solutions Pour rduire ce phnomne : renforcer les mdias de rle dans le combat contre la conscience de combat salie de boue de tentation de phnomne dans la commande de la communaut des enfants par des parent.

Avez vous visit une voyance ? Racontez
Je nai jamais cru la voyance, mais un jour jtais oblig de le visiter. Ctait la fois une curiosit et une demande. Javais trop de questions qui mirritaient et ctait une occasion pour vrifier lauthenticit des voyants.
La maison tait sombre et puante. Une foule dhommes et de femmes attendaient leurs tours. Jexaminais leurs regards inquiets et leur dsespoir. Il y avait aussi des riches.
Jentrai. Le voyant mpiait de regard. Il tait sale avec sa barbe des bohmiens. Il tenait entre ses mains un Chaplet et rcitait des versets de je ne sais quel livre saint.
Il me lana mon nom, le prnom de ma mre et me dit que javais cent dirhams dans la poche. Jtais surpris. Javais soudainement une peur qui faisait trembler mon corps. .Sans trop rflchir, javais jet les cent dirhams et pris la fuite.

Les Droits des anfants
Les enfants veut dire que chaque tre humain au-dessous des dix-huitime DESSUS apprcient des droites spciales prs. Il doit avoir tous droits des enfants. Et sans exception, chaque enfant peut apprcier ces droites sans n'importe quelle distinction ou discrimination en raison de la couleur, sexe ou religion, ou origine nationale ou sociale, proprit, naissance ou tout autre statut, ou avoir une famille et faire la protection spciale de . Ce doit tre enfant physiquement handicap gard ou mentalement ou socialement et doit apprcier des enfants protgs contre rassembler des images de la ngligence, de la cruaut et de l'exploitation traites l'ducation et le soin spcial exigs par l'Etat avec l'tude et la mdecine, enseignant etc.

Les souvenirs d'enfance
C'est ce jour la, un lundi matin que le professeur de franais rend les compositions et les classements de fin d'anne. Devant le portail du college, jattendais avec impatience que le gardien ouvrit les portes et que nous nous engouffrions dans la cour de la rcration quelque mtres devant moi, japeru Ansari, celui qui le professeur de franais ne cessait de distribuer des bons points pour le rcompensrent de son excellent travail.
Sept minutes aprs, le professeur apparut sur le seuil de la classe et appela au rang par deux. Nous nous mimines en file indienne et nous pntrions dans la salle de cours. Allez ! Nous ordonna le professeur, asseyez-vous! Je vais commencer par vous rendre les compositions et les classements, puis nous terminons les jeux commenc la dernire sance."
tandis qu'une angoisse rgnait sur les rangs. Le professeur s'assit derrire un pile de copies qu'il avait pose sur son bureau.une motion forte me poigna.je pensais au moment ou le professeur allait dire : untel, premier, unteldeuxieme.Chacun savait que c'tait Hicham qui aurait la premire note.Qelques lve marquait des signes d'impatience.
Le professeur se leva s'avana au milieu de la range central, puis lana le verdict tant attendu : " premier, mimouni." il y eut une grande stupfaction dans la classe : il ne savait mme pas combien font un plus un: il ne savait pas lire, pas crire.
Le visage d'Ansari tait devenu sombre .lorsque le professeur annona que far tait deuxime, c'est moi qui vacilla. Jtais sur d'avoir la deuxime note. Mais c''tait un fainant qui me volait ma joie. Mais quand le professeur jeta sur nous le regard malicieux, nous comprimes qu'il tait en train d'annoncer le classement l'envers, pour se moquer des cancres. Toute la classe rit de bon cur.

raconter une squence de vie dans un bain maure
Le bain maure suscite pour moi la fois leffroi et la nostalgie. Les souvenirs, jen garde des images floues. La premire visite reste cependant ternelle. Ctait un Dimanche estival. Tous les enfants jouaient dehors. Moi, je regardais inlassablement ma mre en train de se prparer pour me ramener un lieu qui mtait jusqualors mconnu, voire mystrieux.
A la grande porte du bain, une vieille et grosse femme mexamina minutieusement pour sassurer de mon ge. Elle avait la possibilit de lire les ans et les mois dans les fins tissus du visage et quun microscope sophistiqu narrive pas dtecter. Une fois la permission donne, une porte merveilleusement glissante souvrit et laissa chapper une vapeur chaude et puante.
Je demeurais un instant perplexe. Mes pas furent courts et hsitants, pendant que ma main se colla inconsciemment celle de ma mre. Elle me dnuda comme pour effacer une fois pour toute la rougeur de mes petites joues. Javais encore cinq ans, et je ne sais pas si je dois qualifier ma situation de honte ou dune consquence normale de la chaleur infernale dominant le lieu.
Le bain se composait de trois grandes salles soigneusement spares lune de lautre afin de garder la temprature. Les enfants prfraient la plus proche du cabinet de caissire. Elle tait moins chaude et par consquent moins frquente par les femmes. On y nouait des relations ambigus. Le lieu mtait toujours inconnu.
Je me baladais dun coin un autre, en qute de rponses des questions qui me drangeaient. Mes mains tremblaient. La lumire terne et lair curant masphyxiaient. Une grande douleur abattait mes entrailles. Javais besoin de vomir. Mes yeux salourdirent. Je ne les avais ouverts que chez moi la maison.



; 02-10-2015 06:16 PM
02-07-2014, 03:54 PM #2
 
 
: Dec 2013
: the free country
: 335
02-15-2014, 05:04 PM #3
 
 
: Nov 2013
:
: 1,016
.
02-15-2014, 05:05 PM #4
 
 
: Nov 2013
:
: 1,016
02-18-2014, 07:55 PM #5
 
 
: Dec 2013
: the free country
: 335
02-26-2017, 02:26 PM #6
foton
 
: Dec 2016
:
: 14
: 122
mersiiiiiiiiiiiiii
  • foton
02-26-2017, 05:15 PM #7
RIDA GATTAL
 
: Jan 2017
: 28
  • RIDA GATTAL
03-04-2017, 02:36 PM #8
 
: Mar 2017
:
: 104
mrciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
03-04-2017, 04:32 PM #9
 
: Mar 2017
:
: 104

« | »

: 1 ( 0 1)
 
:




bem 0 10-01-2013 07:07 PM
bem 0 10-01-2013 06:00 PM
bem 0 10-01-2013 06:00 PM
bem 0 10-01-2013 06:00 PM
bem 0 10-01-2013 06:00 PM


02:40 AM


.Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd