التسجيل التعليمـــات قائمة الأعضاء التقويم البحث مشاركات اليوم اجعل كافة الأقسام مقروءة

قسم الهندسة كل ما يتعلق بالهندسة المدنية والمعمارية .. الهندسة الميكانيكية الهندسة الكهربائية , هندسة الطرائق ,هندسة معمارية ,الخ

Les compartiments liquidiens dans l’organisme

Les compartiments liquidiens dans l’organisme Liquide = eau + solutés Les solutés sont formés de : Composés non

إضافة رد
 
أدوات الموضوع إبحث في الموضوع انواع عرض الموضوع
قديم 10-24-2014, 01:58 PM #1
crazy dz
عضو مبدع
 
تاريخ التسجيل: Aug 2014
المشاركات: 1,395

Les compartiments liquidiens dans l’organisme



Liquide = eau + solutés







Les solutés sont formés de :

Composés non dissociables (glucose, urée…)

Composés dissociés, les électrolytes (cations, anions…) ; les protéines sont considérées comme des anions.





Rappels



Molarité, en moles /L

Ex : NaCl de PM = 58.5, alors Nacl de 1M = 58.5g/L



Equivalents, en charges électriques

NaCl = Na+ + Cl-= 2 Eq/L

CaCl2 = Ca2+ + 2Cl- = 4Eq/L

Glucose, pas de charge électrique, 0 Eq/L



Osmolarité, particules/L

NaCl 1M = 2 osmoles/L

CaCl2 1M = 3 osmoles/L

Glucose 1M = 1 osmole/L

Protéine X 1M = 1 osmole/L



Osmolalité, osmoles/Kg d’eau

On tient compte de la place occupée par les particules en solution





Le taux de solutés est maintenu dans une fourchette très étroite…



F Natrémie, le taux de sodium = 140mM



S’il y a perte de Na+ (120mM), on est en micronatrémie.

De l’eau va se déplacer du plasma vers les cellules, qui gonflent.

Ceci peut avoir des conséquences au niveau des neurones : enfermés dans la boite crânienne, incompressible ; les symptômes vont aller de la douleur à la confusion mentale, puis coma et mort.





F Kaliémie, le taux de potassium = 4.5 mEq/L



En perte de K+ ( 2mEq/L), on est en hypokaliémie.

On modifie le rapport entre la concentration externe (+/-) et interne (+++) en potassium. Ce rapport est habituellement de l’ordre de 30.

Avec une perte de K+, on augmente ce rapport ce qui provoque une hyperpolarisation des cellules.

C’est très gênant au niveau des cellules nerveuses et cardiaques : risque d’arythmie voir d’arrêt cardiaque.





1. volume des compartiments liquidiens







En moyenne, l’eau représente 60% du poids corporel.

Homme de 60 kg = 36 L d’eau



En réalité, tout dépend du % de masse maigre ou grasse…
En effet le muscle contient 75% d’eau (un athlète = 72% d’eau) alors que le tissu adipeux contient seulement 10% d’eau (un obèse = 40% d’eau).







Organigramme hiérarchique

2. composition ionique des compartiments liquidiens





On va considérer que tous les liquides corporels ont globalement la même osmolarité, de l’ordre de 290 mOsm/L. C’est qualitativement qu’ils vont varier, la répartition est différente.







LEC, liquide extra cellulaire

Plasma

- Le sodium est le cation majoritaire (140mEq/L)

- Cl- (103 mEq/L) et HCO3- (25mEq/L), l’ion bicarbonate, sont les anions majoritaires



Liquide interstitiel

Idem, mais il faut noter qu’il y a moins de protéines, donc plus d’anions et moins de cations diffusibles

LIC, liquide intra cellulaire

- le K+ est le cation majoritaire (150mEq/L), on trouve aussi du Mg++(34mEq/L)

- Phosphates (130mEq/L), protéines (54mEq/L)





L’équilibre de Gibbs-Donan



Règle 1 :

A l’équilibre, il y a électroneutralité dans chaque compartiment



Règle 2 :

Le produit des concentrations des cations et des anions diffusibles est égal, de chaque coté de la membrane.



On voit qu’il y a plus de particules diffusibles dans le plasma (13) que dans le liquide interstitiel (12).

Conséquence : L’osmolarité est un peu plus forte dans le plasma que dans le liquide interstitiel (de 1 à 2mOsm par kg d’eau). Cette force va retenir de l’eau dans le plasma. C’est la pression oncotique, ou pression colloïdo-osmotique (environs 25mmHg) ; elle est due à la présence de protéines (alors répartition inégale…).







3. les échanges entre LEC et LIC





C'est-à-dire entre l’intérieur de la cellule et le liquide interstitiel.

La membrane plasmique est plus perméable à l’eau qu’aux solutés : si les solutés sont inégalement répartis, alors, il y a mouvement d’eau.



Dans les cellules, on a plus de protéines, donc on a plus de cations K+, HCO3+ > Na+

Normalement, on devrait avoir un mouvement d’eau vers l’intérieur des cellules et un mouvement d’anions (Cl-).

En réalité, les cellules ne gonflent pas c’est grâce à une pompe sur les membranes :

la Na-K-ATPase.

Elle est importante dans toutes les cellules de l‘organisme, et en particulier dans celles du rein.

Elle fait ressortir Na+ de la cellule et elle fait rentrer K+, et ce, contre le gradient de concentration ; il faut donc de l’énergie : hydrolyse de l’ATP.



1 ATP = 3 Na+ qui sortent

2 K+ qui rentrent



Il s’agit d’une pompe électrogénique…



Elle génère le potentiel de membrane : l’intérieur est – par rapport à l’extérieur +.

C’est cette charge – à l’intérieur qui repousse l’entrée de Cl-.

Ce potentiel est de l’ordre de – 90mV.



Cette pompe peut être inhibée par l’ouabaïne et aussi en cas de problèmes métaboliques (absence d’ATP), c’est alors la mort de la cellule.



Il y a donc une consommation considérable d’ATP :

ATPase rénale = 2kg d’ATP/jour/personne

Elle est particulièrement active au niveau des cellules qui font du transport trans-épithélial (intestin, rein) :

Tubule contourné proximal, branche ascendante large…





4. Les échanges plasma / liquide interstitiel





Ils ont été décrits en 1896 par Starling : 4 forces contrôlent ces échanges, qui se font au niveau des capillaires.



Pression hydrostatique

Pression hydrostatique du capillaire Pc

C’est la pression du sang dans le capillaire : 25mm Hg coté artériel, 5mmHg coté veineux, en raison de la résistance à l’écoulement.

Pression hydrostatique de l’interstitium Pi

Elle est faible et légèrement inférieure à la pression Atm (760 mm Hg), elle est de -5mm Hg. Pas de variations.



Une force tend à faire sortir du liquide, c’est le gradient de pression hydrostatique.

ΔP = 30 coté artériole et ΔP = 10 coté veineux



Pression oncotique (due à la présence de protéines)

Pression πc = 30 mmHg du coté veineux et du coté artériel

Pression πi = 12 mmHg

C’est la force qui retient l’eau, elle marche dans « l’autre sens ».



Coté artériel 30>18, sortie d’eau avec une force de 12 mmHg

Coté veineux 10<18, retour de l’eau dans les capillaires avec une force de 8mm Hg

Il y a échanges et renouvellement permanents : filtration du coté artériel, réabsorption du coté veineux



Une partie du liquide interstitiel va être prise en charge par la lymphe :



On trouve des vaisseaux lymphatiques au niveau de tous les organes. Ils se jettent dans le canal thoracique qui va se déverser au niveau des veines sous-clavières (débit très faible). A partir de là, on rejoint le circuit veineux par les veines caves, les oreillettes et on revient dans la circulation.

Ce drainage permet de maintenir une concentration en protéines faible dans l’interstitium.



Si le volume plasmatique augmente, cette augmentation de volume augmente la pression dans le capillaire et on filtre alors davantage.

En cas d’hypovolémie, il y a baisse de la pression, passage de liquide interstitiel dans le plasma.
  • crazy dz غير متواجد حالياً
  • رد مع اقتباس
إضافة رد

الكلمات الدلالية (Tags)
compartiments, liquidiens, l’organisme

« الموضوع السابق | الموضوع التالي »

الذين يشاهدون محتوى الموضوع الآن : 1 ( الأعضاء 0 والزوار 1)
 
أدوات الموضوع إبحث في الموضوع
إبحث في الموضوع:

البحث المتقدم
انواع عرض الموضوع

تعليمات المشاركة
لا تستطيع إضافة مواضيع جديدة
لا تستطيع الرد على المواضيع
لا تستطيع إرفاق ملفات
لا تستطيع تعديل مشاركاتك

BB code is متاحة
كود [IMG] متاحة
كود HTML معطلة

الانتقال السريع


الساعة الآن 12:42 AM


.Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd
منتدى الشروق الجزائري