4p2s2Les registres de langue

Les registres de langue

Activité :Vocabulaire

Thème :Les registres de langue

Objectifs :

Identifier les registres de langues (familier, courant)

Permettre à l’élève de se familiariser avec le vocabulaire de la langue orale

Servir l’élève dans la compréhension des films

Déroulement de la leçon

A/- Eveil de l’intérêt :

Porter au tableau les deux phrases suivantes :

  1. Il dit à son ami : « Dis, t’as pas maté la bagnole ? »
  2. Il dit à son professeur : « Avez-vous vu, monsieur, la voiture ? »

Poser aux élèves quelques questions  pour aboutir au thème de la leçon.

  1. A qui parle ce locuteur dans la 1ére phrase ? Et dans la 2éme ? “à son ami, à son professeur
  2. est-ce que la question est posée de la même façon dans les deux cas ? “Non, la façon est différente
  3. Quelle est la différence entre les deux phrases ?

1.      tu “vous

2.      mater “voir

3.      bagnole “voiture

4.      La négation est supprimée dans le 1er cas

On dit que le registre est différent.

ü     Dans le premier cas c’est le registre familier.

ü     Dans le deuxième cas c’est le registre courant.

B/- Explication :

Le registre familier :

ü      Dans le registre familier la négation est supprimée, le vocabulaire est relâche, il est essentiellement oral.

ü      Le registre courant est le registre utilisé la plupart du temps et avec la plupart des gens, il est compris par tout le monde.

C/- Synthèse :

Registre courant

Registre familier

Registre courant

Registre familier

Un homme

Un enfant

L’argent

Les vêtements

La voiture

Le travail

La nourriture

Les amis

Une cigarette

Laid

Un mec, Un type

Un gosse/ Un gamin

Le fric

Les fringues

La bagnole

Le boulot

La bouffe

Les potes

Une clope

Moche

Beau

Fatigué

Bien

Avoir de la chance

Boire

Manger

S’amuser/rire

Se disputer

Regarder

Donner

Un policier

Canon

Crevé

Chouette

Avoir du pot

Picoler

Bouffer

Se marrer

Se prendre la tête avec

Mater

Filer

Un flic

D/- Application :

Dans le texte suivant remplace les mots qui appartiennent au registre familier par ceux du registre courant.

Ce soir-là, j’étais sorti pour acheter des clopes. Comme je n’avais plus de fric, je suis allé chercher un pote dans un troquet. Je l’ai vu immédiatement au fond de la salle en train de bouffer. Il avait l’ai crevé. Il en train de picoler de l’eau. Il m’a aussitôt reconnu et a levé les mains en l’air.

– C’est bon, j’ai rien fait flic !

Je n’étais pas venu pour me marrer mais pour lui demander un service.

– Écoute, je n’ai pas depoten ce moment. Est-ce que tu pourrais me filerun peu de fric?

التعليقات

أضف تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.